Pierrem Thinet – Paroles et musiques, chant, violon alto et guitare cuatro

Pierrem Thinet est compositeur, violon altiste, chanteur et parolier. Formé au Conservatoire et en Faculté de Musicologie à Lyon, il réalise un 1er disque solo en 1998. Puis il fonde le groupe Azalaï (rock / chanson / world), avec lequel il publiera 3 autres albums, dont La Femme Squelette en 2010. Durant cette période, il collabore étroitement au violon et/ou au chant, ainsi qu'en tant que compositeur et arrangeur, avec les groupes Jo Staline (rock alternatif), Les Porcs (punk satirique), L'EtherNaute (chanson), Tinuviel (musiques celtiques), Ogun (afrobeat), Eric Franceries (musiques du monde)...
Parallèlement à son parcours sur les scène des musiques actuelles, Pierrem Thinet travaille dès 1996 avec de nombreuses compagnies de danse contemporaine et de théâtre. Il compose et interprète ses créations musicales pour les chorégraphes Guillaume Bordier (Cies Maurice Béjart, Roland Petit), Marcelo Sepulveda (Cies Maggy Marin, TramaLuna), Natacha Paquignon (Cie Kat'chaça), Damian Smith (San Francisco Ballet),… pour la danse. Et avec Ilimitrof CPG (France & Chine), Karim Troussi (Maroc), Le Chien Jaune, La Marmite,… pour le théâtre et les arts de la rue.
Il fonde Alias Blob en 2012.

Valentin Franceries – Batterie et chœurs

Valentin Franceries, né en 1991 à Lyon, est batteur et producteur de musique. Second fils de Paule et Éric Franceries, il grandit en banlieue lyonnaise et débute la musique en apprenant la batterie avec Sylvie Aubelle (Percussions et Claviers de Lyon). Dès son plus jeune âge, il est passionné par la création et la composition. Venant d'une famille de musiciens où le classique est à l'honneur (il représente, avec sa sœur Chloé, flûtiste, la 4ème génération), il assiste régulièrement à des concerts, des répétitions, des enregistrements. À l'âge de 16 ans, il décide de devenir musicien professionnel et est admis dans la classe de Batterie Jazz de Michel Chionchini, à l'École Nationale de Musique de Villeurbanne. Il fera très vite partie de la scène lyonnaise et se produira auprès de formations très variées (du Hip Hop à la World en passant par le Jazz ). Il fonde en 2012 avec Jeremy Benichou le projet «REDNIK» en musique électronique. À l'âge de 24 ans Valentin obtient une bourse pour poursuivre ses études à Berklee College of Music (US-Boston) dans la classe du Maître Bob Gullotti.

Il co-fonde Alias Blob avec Pierrem Thinet en 2012.

Baptiste Romano – Basse et chœurs

Musicien de la rencontre, il exprime son art sur des scènes diverses et variées allant de la scène de théâtre aux caveaux jazz, en passant par des salles d'hôpitaux, à des algecos éphémères et jusque dans la rue, scène primordiale de toutes les expressions artistiques. Il pratique une percussion chantée et un jeu de basse percussif grâce à sa voix qu'il exprime par ses mains. Mais ses pieds ne sont pas étrangers à cette équation loup/phoque car il se considère comme un danseur étoilé par une respiration fumante. Actuellement en déambulation clownesque et percussive dans les rues de France avec la compagnie de la Timba Del Mundo, il intervient aussi, régulièrement, dans une clinique au nom poétique de La Villa des Roses, dans le cinquième arrondissement de Lyon. Il eut le grand honneur de jouer avec une star incontestée de la musique éthiopienne et éthiopique : Sa Majesté Mahmoud Ahmed.

Sa basse participe à l'aventure du Blob depuis 2016.

Sonia Roz – Accordéon et chœurs

Originaire du Jura, Sonia découvre l'accordéon à l'âge de 6 ans.
L'adolescence sera une période importante dans son parcours de musicienne, marquée de rencontres importantes tel que Domi Emorine, Aurelien Noel, Jacques Mornet, Roman Jbanov ou encore Alexander Skliarov, ce qui renforcera sa passion pour la musique et pour l'instrument. De nature très curieuse et enthousiaste, elle affirmera très vite son envie de travailler dans tous les styles et de toucher un peu à tous les répertoires.

En 2007, elle fait la connaissance d'Annie Mougel, professeur dans l'Ain, qui l'accompagnera pendant de nombreuses années, avant de rejoindre le conservatoire de Bourgoin Jallieu où elle passera son DEM.
En 2015, elle sort diplômée d'Etat du Centre de Formation des Enseignants de la Musique (CEFEDEM) de Lyon où elle fera la rencontre de Mélanie Bregant, qui l'accompagnera dans son parcours pédagogique et musical, et de Philippe Bourlois.
Durant ces années d'études, sa route croisera celle de Manon Coursol et Clementine Giraud, avec lesquelles elle décidera de se lancer dans un projet musical commun par la suite : "les Mistinguettes".
Finalement, elle décide de s'installer dans le Rhône, où elle transmet aujourd'hui sa passion au sein de différents établissements d'enseignement artistique de la région.

Elle rejoint Alias Blob en 2018.

Qu'est-ce que le Blob ?

Le Blob est une masse gélatineuse extra-terrestre qui ingère toute substance organique avec laquelle elle entre en contact physique. Cette créature à la croissance exponentielle apparaît pour la première fois en 1958, dans un film de série Z où Steve McQueen faisait ses débuts au cinéma. S'en suivirent deux adaptations, l'une de 1972 parodiée par Larry Hagman (célèbre J.R. dans la série Dallas) et l'autre de 1988, en version gore à grand renfort d'effets spéciaux. Le Blob est devenu emblématique d'une sous-culture en occident, et a été importé en France par le groupe Ludwig Von 88 avec leur chanson « Les Blobs attaquent la plage » (Houlala II, La Mission, 1987).

Et pourquoi « Blob » ?

Quand en 2001 je me suis vu confier le chant principal dans un groupe de musique punk, il fallait proposer un nom initiatique qui puisse refléter une part encore peu explorée de ma personnalité. « Blob » est devenu ce surnom, et cette nouvelle identité est parvenue à se juxtaposer puis à se confondre avec celle du passé. Ce choix rendait d'abord hommage aux « Ludwigs » et à ma toute première confrontation avec le punk des années 80, lorsque j'avais une douzaine d'années. Et par extension, aux mouvements alternatifs, aux musiques combattantes qui se jouent dans les caves et les garages, à ces formes d'expression à la fois populaires et libres.

« Blob », qui signifie « goute » ou « tache » en anglais argotique, sonne aussi comme une onomatopée, une syllabe autonome, une formule qui pourrait sortir tout net du dadaïsme ou de l'alphabet Shadok. Une bulle sonore d'où notre humanité émerge avec une douce dérision et qui se répand dans une flaque baignée de camaraderie. Ce mot est déjà un geste musical en soi, minimaliste, essentiel. Il rappelle que la matière des mots et l'articulation des sons exigent beaucoup de justesse. Il dit qu'un ensemble complexe peut être constitué d'une multitude de choses simples, qu'une œuvre peut être radicale si elle n'oublie pas d'être généreuse. Et l'on saisit que le chant est primordial, que tout passe par l'incarnation de ce qui est raconté.

Enfin, la créature en elle-même, cette entité gargantuesque qui ingère et se développe continuellement, peut présenter quelques similitudes avec un parcours de musicien protéiforme. Tout ce qui passe à portée d'esgourde est absorbé, filtré, assimilé, puis déposé en strates au fond d'un corps liquide avant d'être un jour restitué en réminiscences musicales. D'où la nécessité d'accorder au temps le temps d'accomplir son œuvre de maturation, de laisser toutes ces expériences s'étager en couches de plus en plus profondes. Éloge de la lenteur? Il est vrai que le Blob ne se déplace pas promptement. Mais il avance, il avance…

Du faux-filet jusqu'au jarret

« Blob » est le surnom du compositeur, parolier et interprète Pierrem Thinet. Avec le triple album Du faux-filet jusqu'au jarret, il propose un objet musical et poétique gargantuesque, où se dessinent de belles tranches vie racontées dans une langue fleurie, avec un goût prononcé pour des histoires fantastiques. À déguster en solo, duo ou en combo...

Pour commander le triple album, vous pouvez nous contacter !

Cet opus est en écoute sur Deezer / Spotify / Apple Music

Carole la Sacoche

Alias Blob fait son flashmob. Sur la chanson "Carole la sacoche", tirée du triple album "Du faux-filet jusqu'au jarret" (sortie prévue pour mars 2018), une vingtaine de danseurs et une douzaine de preneurs de vue ont rejoint le chanteur Pierrem Thinet. Ils dansent sur le "Carolseton", une chorégraphie de Lise Bois, proposition hybride inspirée du madison et du charleston. Filmé place Stahonay à Lyon (France), le 23 septembre 2017.

Un Détail

"Un Détail" est une chanson publiée sur le triple album d'Alias Blob, "Du faux-filet jusqu'au jarret". Écrite en 1999 et restée inédite jusqu'en 2017, elle est née de l'indignation provoquée par les allégations de l'ex-dirigeant de l'extrême-droite française, à propos des chambres à gaz lors de la 2de guerre mondiale. Ce montage vidéo est tiré d'images collectées sur internet et du film "Images de la libération des camps" (Royaume-uni, 2014) diffusé sur la chaîne de télévision Arte en 2016.

Production
Contact : Sathya Flory
Courriel : sathya.flory@aliasblob.com
Téléphone : +33 (0) 6 70 91 07 33

Diffusion
Contact : Julie Ciapin
Courriel : julie.ciapin@aliasblob.com
Téléphone : +33 (0) 6 32 89 55 93

Artistique
Contact : Pierrem Thinet
Courriel : pierrem.thinet@aliasblob.com
Téléphone : +33 (0) 6 81 66 97 47

Administration
Contact : C'est Pas Des manières
Adresse postale : 34 avenue Roger Salengro
69100 Villeurbanne (France)
Courriel : gestion@cestpasdesmanieres.org
Téléphone : +33 (0) 4 78 94 84 12
Site web : http://www.cestpasdesmanieres.org/artists/alias-blob/

2018

19/10/2018 - Duo
L'Esquif - 11, rue bon pasteur 69001 Lyon
21/07/2018 - Duo
Le Poulailler - Piquat, St Pierre-Roche (63)
20/07/2018 - Duo
La Clé - 53 rue de la Pardige - Brioude (43)
19/07/2018 - duo
L'Orange Amer - La Croix Saint Anne - Domaize (43)
18/07/2018 - La Guinguette du Blob
Snack du Pas des Ondes - Lac du Pas des Ondes, Cornillon-Sur-L'Oule (26)
23/03/2018 - Combo
Toï Toï Le Zinc - Villeurbanne (69)
10/02/2018 - Solo
Kraspek Myzic - Lyon (69)

2017

30/11/2017 - 1ère partie de Laura Cahen
Salle des Rancy - Lyon (69)